Une litière pour les chats

La litière de votre chat est-elle une minichambre à gaz?

Une litière pour les chatsNous sommes bien sévères envers nos chats.  Nous exigeons d’eux qu’ils aillent faire leurs besoins dans un coin de la maison que nous avons choisi, aussi petit et reclus soit-il et, dans le but d’éviter la diffusion des odeurs dans toute la pièce, nous couvrons la chose d’un dôme.  Parfois même, nous fermons l’endroit d’une petite porte pour être bien sûrs de n’être jamais incommodés. Lorsque la paresse nous gagne et que nous avons omis de nettoyer l’endroit pendant quelques jours, imaginez l’effet quand Minou pousse la petite porte.

Lorsque le chat est libre de se promener à l’extérieur, il peut décider d’uriner dans le gazon, déféquer dans le sable ou la terre meuble, derrière un buisson, à l’abri du vent et des interruptions et au gré de ses humeurs.  À la maison, nous ne lui offrons guère ce choix.

Voici des règles à respecter pour améliorer la qualité du petit coin de Minou:

  • Prévoir une litière de plus que le nombre de chats dans la maison (par exemple, 2 chats = 3 litières);
  • Prévoir au moins une litière sans couvercle;
  • Une litière avec couvercle ne devrait pas avoir de porte;
  • Utiliser de très grands bacs à litière, surtout si vous avez un très grand (ou gros) chat (40cm X 55cm et plus);
  • Placez les litières dans des endroits ni trop passants, ni trop bruyants;
  • Enlever les selles tous les jours;
  • Dans le cas d’une litière agglomérante, enlever l’urine tous les jours;
  • Changer complètement le contenu des bacs tous les mois pour une litière agglomérante et toutes les semaines pour une litière non-agglomérante.  Laver bien les bacs à l’eau chaude et au savon.

Les problèmes de propreté des chats (selle ou urine en dehors de la litière) sont souvent causés par des problèmes de santé, des infections urinaires, par exemple.  Il est impératif de faire vérifier l’état de santé général par un vétérinaire si le respect de ces simples règles ne suffit pas à régler un problème de malpropreté.  Ces problèmes, qu’ils soient d’origine médicale ou comportementale, sont plus difficiles à régler s’ils durent depuis longtemps.

Il est important de consulter rapidement la vétérinaire si un problème de malpropreté se présente. Une fois que nous avons exclu des causes médicales, nous pouvons vous aider à régler les problèmes de comportement.